PRINCIPAUX SITES DE MIGRATION EN AMÉRIQUE DU NORD
pour les bécasseaux maubèches et les bécasseaux semipalmés

Baie du Delaware

Delaware et New Jersey, États-Unis

En mai, des centaines de milliers d’oiseaux de rivage font escale dans la baie du Delaware pour se reposer et refaire le plein d’énergie en mangeant des œufs de limule avant leur long voyage vers l’Arctique, où ils nicheront.

La baie du Delaware, qui est un site essentiel pour les oiseaux de rivage migrateurs, est devenue le premier site du Réseau de réserves pour les oiseaux de rivage dans l’hémisphère occidental (RRORHO) en 1986. Depuis 1997, les biologistes travaillant dans la baie mènent des recherches détaillées à propos des oiseaux de rivage (notamment du baguage), afin de guider les mesures de conservation. Dans de nombreux sites de la baie, la mobilisation des collectivités est un volet essentiel des efforts de conservation. Les activités de mobilisation sont les suivantes : éducation environnementale, intendance des plages, signalisation sur les plages, activités de bénévolat et de science citoyenne, et écotourisme. Parce qu’on peut prédire la concentration d’oiseaux de rivage, les festivals constituent une autre activité réussie dans la baie du Delaware – quatre festivals distincts sont consacrés aux oiseaux de rivage en mai.

Soutien de la CCE

En mai 2017, la CCE a appuyé deux échanges de sites avec la baie du Delaware afin de renforcer les capacités des participants et d’établir des liens qui solidifieront les réseaux de voies migratoires Pacifique et Atlantique d’Amérique du Nord. Quatre représentants de Dorchester (Nouveau-Brunswick), au Canada, ont procédé à un échange de site afin de participer à deux festivals et de rencontrer des partenaires locaux et des dirigeants des collectivités. Les représentants du site avaient pour objectif principal d’utiliser leur expérience de la baie du Delaware pour s’inspirer du Dorchester Shorebird Festival (qui célèbre les oiseaux de rivage faisant escale dans la baie de Fundy durant leur migration automnale) et lui donner plus d’ampleur. Durant l’échange, les représentants ont pu également découvrir les activités de mobilisation des autres collectivités de la région, en suscitant de nouvelles idées. Les partenaires de Dorchester et de la baie du Delaware souhaitaient collaborer dans le carre d’un échange à long terme, et envisagent de mettre en œuvre des projets conjoints.

Échange

Deux représentants de la Moose Cree First Nation de la baie James (Ontario), au Canada, et un représentant de l’U.S. Fish and Wildlife Service (USFWS, Service des pêches et de la faune des États-Unis) de Portland (Oregon) ont participé à un échange portant sur le baguage des oiseaux de rivage. La Moose Cree First Nation (MCFN) assure l’intendance d’une halte migratoire essentielle pour les oiseaux de rivage migrateurs sur ses terres ancestrales — le site de la baie James proposé pour le RRORHO. Cet échange de site a permis aux dirigeants des collectivités de la MCFN de participer aux efforts de conservation menés à d’autres endroits de la voie migratoire Atlantique d’Amérique du Nord, afin d’améliorer leur capacité à appuyer les activités menées à la baie James. Le représentant de l’USFWS a cherché avant tout à en apprendre davantage sur le baguage d’oiseaux afin d’étendre ces activités au récent site du RRORHO à Willapa Bay (Washington), aux États-Unis.